Armoirie

Ambassade de Côte d´Ivoire au Japon

    ZONE DE COUVERTURE

  • Japon
  • Philippines
  • Singapour
Nos coordonnées

2.19.12 UEHARA SHIBUYA-KU TOKYO 151-0064

location_on
Tel: (+813) 5454 1401 /1402
Fax: (+813) 5454 1405
Email: info.japon@diplomatie.gouv.ci

Du Lundi au Vendredi : de 9H00 à 12H00 et de 13H00 à 16H00 (Heures locales).

Ecrire à l'ambassade mail

Actualités de l'Ambassade

LA COTE D’IVOIRE A L’HONNEUR A YOKOHAMA
query_builder 28-08-2019


Monsieur le Premier Ministre, Son Excellence Amadou Gon COULIBALY a été invité par la ville de Yokohama à s’adresser au Conseil Municipal de ladite ville, à l’occasion d’une cérémonie d’hommage à son honneur.

Dans son allocution fort appréciée par les Autorités de la ville de Yokohama, Monsieur le Premier Ministre Amadou Gon COULIBALY a tout d’abord transmis les salutations cordiales du Président de la République, SEM. Alassane OUATTARA. Il a exprimé toute sa gratitude à Madame Fumiko HAYASHI, Maire de la ville de Yokohama, et à Monsieur Masato YOKOYAMA, Président du Conseil Municipal de Yokohama pour l’organisation de cette cérémonie de bienvenue en l’honneur de la Côte d’Ivoire, choisie parmi les 42 Chefs d’Etat et de Gouvernement présents à Yokohama pour la TICAD7.

Poursuivant on adresse, Monsieur le Premier Ministre Amadou Gon COULIBALY a remercié les dirigeants de la ville de Yokohama pour les nombreuses actions entreprises depuis 2008 portant sur le rapprochement entre Yokohama et le continent Africain en général et Abidjan en particulier.

Il s’est réjoui de la qualité des relations entre le District d’Abidjan et la ville de Yokohama et a tenu à remercier Madame le Maire de Yokohama et son conseil municipal pour cette marque de confiance en la Côte d’ivoire.

Il s’est félicité du jumelage entre l’Ecole primaire de Sakuraoka de Yokohama et l’Ecole primaire Atlantique de Port-Bouët.

Faisant remarquer que la ville de Yokohama est considérée comme la ville la plus africaine des villes japonaises, Monsieur le Premier Ministre a salué la création de la TICAD par le Gouvernement Japonais en 1993, car celle-ci a contribué aux bonnes performances économiques du continent africain, enregistrées depuis plus de deux décennies.

Flash info
arrow_upward